Glossaire



| 2 | 3 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

Interface Directe avec les Bases de Données (IDBD)

Objectifs et Avantages de l'IDBD (ou IDP - In-Place Database Processing)

Synthèse. L'Interface Directe avec les Bases de Données (IDBD) est une technologie avancée permettant d'accéder aux bases de données. Cette technologie de pointe, développée par StatSoft, permet d'interfacer directement des données externes situées sur des serveurs distants et les fonctionnalités analytiques des produits de la gamme STATISTICA. La technologie IDBD a été développée pour faciliter l'accès aux données contenues dans de grandes bases de données, en utilisant un processus direct ne nécessitant pas la création de copies du fichier de données en local. L'IDBD augmente significativement les performances de STATISTICA  ; elle est particulièrement adaptée pour les tâches importantes de data mining et d'analyse exploratoire des données.

La source de gains de performance de l'IDBD. Les gains en rapidité de la technologie IDBD - par rapport à la manière traditionnelle d'accéder aux données - ne vient pas simplement du fait que l'IDBD permet à STATISTICA d'accéder directement aux données des bases de données, sans avoir à importer au préalable les données ni à créer de copie du fichier en local. Son architecture "multi-tâches" (d'un point de vue technique, en traitement asynchrone et en calcul distribué) permet également de gagner significativement en rapidité. Plus précisément, l'IDBD utilise les ressources (plusieurs CPU) du serveur où réside la base de données pour exécuter les opérations de requêtes, extraire les enregistrements souhaités et les envoyer vers l'ordinateur où STATISTICA est installé, tout en permettant à STATISTICA de traiter ces enregistrements simultanément, dès qu'ils arrivent.