Glossaire



| 2 | 3 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |

X-11 (Résultat) : B 4. Remplacement des Différences

(Ratios) S-I Extrêmes

Dans un premier temps, une estimation préliminaire de la composante saisonnière X-11 est calculée en appliquant une moyenne mobile pondérée de longueur 5 séparément des valeurs de B 3 pour chaque mois. Puis une moyenne mobile centrée de longueur 12 des coefficients préliminaires de toute la série est calculée, et les valeurs obtenues sont ajustées de façon à totaliser zéro (modèle additif) ou 12,0 (modèle multiplicatif) à l'intérieur de chaque année. Ensuite, une estimation initiale de la composante irrégulière est obtenue en retranchant aux différences S-I (modèle additif) ou en divisant les ratios S-I par l'estimation initiale de la composante saisonnière. Pour l'estimation initiale des aléas mineurs, un écart-type mobile sur 5 ans (s, sigma) est calculé, et les valeurs extrêmes de l'année centrale qui se trouvent au delà de 2,5*s sont supprimées. Le s mobile sur 5 ans est alors recalculé, et le processus répété ; mais, cette fois, une pondération nulle est assignée aux valeurs irrégulière dépassant 2.5*s, une pondération complète est assignée aux valeurs inférieures à 1,5*s, et des pondérations graduelles linéaires entre zéro et un sont affectées aux valeurs comprises entre 1,5 et 2,5*s. Les valeurs ne recevant pas une pondération complète sont alors recalculées comme la moyenne de la valeur respective multipliée par sa pondération et des deux valeurs avec une pondération complète les plus proches, précédant et suivant la valeur respective dans ce mois. La table B 4 donne les valeurs finales remplacées (recalculées), et les s mobiles sur 5 ans.